Par Arthur DONNADIEU

21 801, c’est le nombre de transferts de joueurs réalisés dans le monde en 2023 selon le rapport annuel de la FIFA, un nouveau record. Ce chiffre est en hausse de 7% par rapport au nombre enregistré en 2022 (20 362 transferts), c’est la 3ème année consécutive que ce nombre augmente.

Le montant des indemnités a lui aussi augmenté de façon considérable par rapport à l’an passé avec 9,63 Md$ (total le plus élevé de l’histoire du football), une croissance de près de 48% par rapport à 2022 (6,5 Md$), c’est 2,28 Md$ de plus que le précédent record enregistré en 2019 (7,35 Md$).

Montants annuels des indemnités de transferts de joueurs dans le monde (en $) et nombre de clubs concernés par ces indemnités de transferts

D’autres éléments ont attiré notre attention dans le rapport FIFA sur les transferts :

1) La part des transferts payants est seulement de 15% en 2023 (3 279 transferts), en parallèle, on relève 18 522 (85%) transferts sans indemnités.

2)  Les 10 plus gros transferts internationaux ont généré plus de 10% du total des indemnités versées par les clubs. Quels sont-ils ?

Jude Bellingham du Borussia Dortmund au Real Madrid, Enzo Fernandez du Benfica à Chelsea, Harry Kane de Tottenham au Bayern Munich, Randal Kolo Muani de l’Eintracht Francfort au PSG, Mudryk du Shakhtar Donetsk à Chelsea, Gvardiol du RB Leipzig à Manchester City, Hojlund de l’Atalanta à Manchester United, Neymar du PSG à Al Hilal, Szoboszlai du RB Leipzig à Liverpool et enfin Tonali de l’AC Milan à Newcastle.

Par ailleurs, les 100 principaux transferts représentent plus de 45% du total des indemnités versées par les clubs sur la période.

3) Autre enseignement du rapport : le Paris SG (2e), l’Olympique de Marseille (15e) et l’AS Monaco (19e) figurent dans le Top 20 des clubs européens ayant le plus dépensé pour acquérir des joueurs en 2023. Outre le club de la capitale, le podium est composé de Chelsea (1er) et de Liverpool (3e). Au total, 10 clubs anglais font partie de ce Top 20.

4) Comme depuis 2020, ce sont les joueurs Brésiliens qui sont les plus nombreux à être impliqués dans des transferts internationaux avec 2 375 joueurs, devant 1 078 Argentins, 965 Français, 872 Britanniques et 855 Colombiens. Mais ce sont, de loin, pour les joueurs Français que les montants de transferts ont été les plus importants (1 292,4 M$) contre 935,2 M$ pour les joueurs Brésiliens (2e) et 526,7 M$ pour les Néerlandais (3e).

5) Au total, les clubs français ont versé 991,8 M$ (2e plus haut total) d’indemnités de transferts en 2023 pour acquérir des joueurs, loin derrière la Premier League (2 956,6 M$ vs 1 386 M$ en 2021 par exemple) mais devant l’Arabie Saoudite (970 M$), la Bundesliga (850,7 M$) et la Serie A (757,6 M$). Par ailleurs, les clubs français ont obtenu près de 1 193,5 M$ pour les ventes de joueurs soit le 2e meilleur total mondial derrière la Bundesliga (1 209,5 M$).

Enfin, le Global Transfer Report 2023 montre que le nombre de transferts internationaux dans le football féminin a fortement augmenté : 1 888 en 2023 contre 1 571 en 2022 et 1 304 en 2021, une croissance significative pour un montant global de 6,1 M$ (3,3 M$ en 2022 et 2 M$ en 2021).

 

Partager

Dernières actualités

Sur les réseaux

Aucun flux n’a été trouvé avec l’ID 4. Allez sur la page Tous les flux et sélectionnez un ID dans un flux existant.

Agenda

CODIR FU

CODIR FU

ASSEMBLEE GENERALE FU

CONVENTION DES CLUBS PROFESSIONNELS DE FOOTBALL