Par Arthur DONNADIEU

Un nouveau format pour la Ligue des Champions féminine et une seconde compétition européenne des clubs féminins verront le jour à partir de la saison 2025/2026. Ces évolutions ont notamment été pilotées par l’UEFA et l’ECA (European Club Association) en accord avec les associations, les ligues et les clubs.

Le format de la Ligue des Champions féminine avait déjà été réformé lors de la saison 2021/2022 avec l’introduction d’une phase de poules, chaque poule étant composée de 4 équipes disputant chacune 6 matchs.

À partir de la saison 2025/2026, une ligue unique composée de 18 équipes sera mise en place. Chaque équipe affrontera six adversaires différents (2 du chapeau 1, 2 du chapeau 2 et 2 du chapeau 3), la moitié de ces rencontres auront lieu à domicile et l’autre moitié à l’extérieur. Les trois chapeaux seront définis en fonction du classement au coefficient UEFA des clubs. Les 4 premières équipes de ce « mini championnat » à 18 clubs seront directement qualifiées pour les quarts de finale et les équipes classées de la 5ème à la 12ème place disputeront un barrage aller-retour pour essayer d’atteindre les 1/4 et affronter une des équipes ayant terminé dans le top 4. Les équipes qui termineront à la 13ème place ou au-delà seront éliminées.

Ensuite, le format des phases finales sera identique à celui d’aujourd’hui, conclues par une finale sur terrain neutre.

La ligue unique de 18 clubs (9 qualifiés directement) sera composée du tenant du titre de la Ligue des champions, des champions des associations classées de la 1ère à la 6ème place et des vice-champions des deux premières associations. Aujourd’hui, la France est 1ère au classement UEFA des associations féminines et verrait donc théoriquement 2 clubs se qualifier directement pour la phase de ligue. Par ailleurs, 4 équipes s’y ajouteront par la voie des champions et 5 par la voie de de qualification de la ligue.

Concernant le format de la seconde compétition européenne, les équipes ayant terminé 3ème du championnat national des associations classées du 8e au 13e rang et les vice-champions des associations classées du 18e au 24e rang (13 équipes) entreront directement dans cette compétition. Grâce à un système de repêchage de la Ligue des Champions féminine, la nouvelle compétition offrira une deuxième chance aux équipes éliminées lors du deuxième tour ainsi qu’aux équipes classées deuxièmes et troisièmes lors du premier tour.

La deuxième compétition se jouera sous la forme de matchs à élimination directe qui se disputeront parallèlement à la Ligue des Champions. Elle comprendra six tours au total : premier tour, deuxième tour, huitièmes de finale, quarts de finale, demi-finales et finale, qui se joueront en matchs aller et retour.

Le vainqueur se qualifiera automatiquement pour le deuxième tour de la voie des champions de la Ligue des Champions féminine la saison suivante, et devra disputer un tour pour obtenir une place dans la phase de ligue.

Ainsi, les deux compétitions ont-elles été développées dans le but d’accroître la compétitivité et de maximiser la participation pour permettre à plus de clubs d’évoluer en Europe et inciter davantage à investir au niveau national, tout en tenant compte des contraintes de calendrier et de la charge des joueuses.

Partager

Dernières actualités

Sur les réseaux

Aucun flux n’a été trouvé avec l’ID 4. Allez sur la page Tous les flux et sélectionnez un ID dans un flux existant.

Agenda

CODIR FU

CODIR FU

ASSEMBLEE GENERALE FU

CONVENTION DES CLUBS PROFESSIONNELS DE FOOTBALL