Par Arthur DONNADIEU

Un nouveau cycle (2024/2027) verra le jour dès la saison prochaine pour les compétitions UEFA. Le format des compétitions sera profondément renouvelé. Les modalités d’accession à ces compétitions vont également être modifiées, le fait d’être 5ème au lieu de 6ème au classement UEFA des associations sera un enjeu majeur pour la France. La lutte entre la France et les Pays-Bas est féroce pour l’obtention de cette 5ème place, les deux associations sont au coude-à-coude.

Avant de se pencher plus en détail sur le coefficient UEFA et les modalités d’accession aux compétitions européennes, revenons sur leur format sur le cycle 2024/2027.

En Ligue des Champions, il n’y aura plus qu’un groupe de 36 clubs. 9 équipes seront classées, en fonction de leur classement au coefficient UEFA des clubs, dans 4 chapeaux différents. Chaque équipe disputera 8 matchs (4 à domicile et 4 à l’extérieur) contre 8 adversaires différents (2 du chapeau 1, 2 du chapeau 2, 2 du chapeau 3 et 2 du chapeau 4).

Les 8 premières équipes du groupe accèderont directement aux huitièmes de finale, les équipes classées de la 9ème à la 24ème place s’affronteront sous forme de barrages aller-retour (Tirage au sort, les clubs classés entre la 9e et la 16e places seront têtes de série). Les équipes positionnées de la 25ème à la 36ème place seront éliminées.

16 équipes seront donc qualifiées pour les huitièmes de finale, le format sera ensuite identique à celui d’aujourd’hui.

Il n’y aura plus aucun reversement entre les compétitions une fois la phase de groupe atteinte.

Le format de la Ligue Europa sera identique à celui de la Ligue des Champions.

Pour la Ligue Conférence, un seul groupe de 36 équipes sera également constitué avec les mêmes modalités de qualification pour les 1/8 de finale que dans les deux autres compétitions, cependant, 6 chapeaux de 6 équipes seront formés en fonction des points UEFA, et chaque équipe affrontera une équipe de chacun des 6 chapeaux et ne disputera donc que 6 matchs de groupe.

Concernant les points obtenus au coefficient UEFA, à l’issue de la saison 2022/23, le classement UEFA des associations calculé entre les saisons 2018/19 et 2022/23 positionnait la France 5ème et les Pays-Bas 6ème, ce qui permettra notamment à la France de placer 3 clubs directement en phase de groupe de Ligue des Champions 2024/25.

Voici un tableau des modalités de qualification aux compétitions européennes 2024/2025 pour les clubs français concernés :

Lorsqu’un club est en Q3, il doit gagner la confrontation aller-retour pour atteindre les play-offs puis remporter à nouveau une double confrontation pour atteindre la phase de groupe.

Pour les qualifications UEFA 2025/2026, c’est le classement au coefficient UEFA 5 saisons à l’issue de la saison en cours 2023/2024 qui sera comptabilisé.

Aujourd’hui, après 5 journées disputées dans les phases de poules, la France est passée 5ème, devant les Pays-Bas, même si l’écart de points est minime (0,53 point d’avance).

Comme l’UEFA, nous ne comptabilisons pas encore les points bonus pour les clubs qui sont déjà qualifiés pour les huitièmes de finale. Nous prendrons en compte ces points lorsque la 6ème journée de phase de poules aura eu lieu.

Si la France venait à terminer la saison 6ème au classement du coefficient UEFA 5 saisons, l’impact sur l’accession aux compétitions 2025/26 serait considérable.

Seulement 6 clubs pourraient y participer (contre 7 si on terminait 5e), le 3e de Ligue 1 devrait passer par le 3e tour de qualification puis les play-offs pour espérer atteindre la phase de groupe de Ligue des Champions (contre une qualification directe en phase de groupe si la France est 5e), le 4e de L1 devrait passer le 2e tour de qualification, le 3e tour et les play-offs pour atteindre la phase de poule de Ligue Europa (contre un 3e tour de qualification en Ligue des Champions si la France est 5e), enfin, le 5e de L1 serait au 2e tour de qualification de la Ligue Conférence (contre une qualification directe en phase de poule de Ligue Europa si la France est 5e).

Les effets d’un passage d’une 5ème à une 6ème place au classement du coefficient UEFA seraient donc néfastes pour les clubs français. L’enjeu de cette saison et des suivantes est majeur, nous soutenons évidemment l’ensemble des clubs français engagés cette saison dans les compétitions européennes.

Partager

Dernières actualités

Sur les réseaux

Aucun flux n’a été trouvé avec l’ID 4. Allez sur la page Tous les flux et sélectionnez un ID dans un flux existant.

Agenda

CODIR FU

CODIR FU

ASSEMBLEE GENERALE FU

CONVENTION DES CLUBS PROFESSIONNELS DE FOOTBALL