Une rentrée placée sous le signe de la sobriété énergétique

Par Laurent NICOLLIN

Comme vous le savez, à la demande du Président de la République, la Première ministre, Elisabeth Borne, et la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, ont annoncé le lancement d’un plan de sobriété énergétique pour réduire de 10% nos consommations d’énergie d’ici 2024, et de 40% d’ici 2050.

Acteurs du football professionnel, spectateurs, diffuseurs, nous serons tous collectivement engagés pour atteindre les objectifs fixés par le gouvernement.

Pour le sport professionnel, les premières pistes de réflexion sont les suivantes :

  • Baisse du chauffage et de la climatisation dans les installations des clubs, les espaces hospitalités et les centres de formation ;
  • Rationalisation de l’éclairage avant, pendant et après les évènements (en concertation avec les diffuseurs) ;
  • Pour le transport du public, dont on sait qu’il génère plus de 80% des émissions de gaz à effet de serre, nécessité de travailler avec l’aide des collectivités locales afin d’améliorer les conditions d’accès au stade en transports en commun ou en vélo, organisation de co-voiturage par les clubs… ;
  • Valorisation dans la labélisation des clubs professionnels par les ligues professionnelles, de mesures de transition écologique ;
  • Diffusion auprès de notre public, de messages de sensibilisation aux gestes permettant de diminuer la dépense énergétique de chacun, formation des acteurs aux enjeux climatiques et énergétiques.

Nous espérons que ces mesures, qui devront être confirmées dans une feuille de route attendue pour la fin septembre, permettront de passer la période difficile d’approvisionnement en énergies que nous vivons. Et de changer les comportements de chacun pour un avenir plus éco-responsable.

Partager

Dernières actualités

Sur les réseaux

Agenda

ASSEMBLEE GENERALE FU

CODIR FU

CODIR FU

CODIR FU

ASSEMBLEE GENERALE FU

CODIR FU