Qui a dit que les français étaient moins intéressés par le football ?

Par Arthur DONNADIEU

Le baromètre d’image des clubs professionnels de football 2021/2022 a été réalisé en partenariat entre la LFP, Foot Unis et l’institut IPSOS pour la 14ème année consécutive. Ce baromètre comprend deux enquêtes distinctes. La première a été menée auprès d’un échantillon de 2095 français, en voici les principaux enseignements :

Après les légères baisses enregistrées la saison dernière dues à la crise du Covid, les indicateurs de suivi et d’intérêt pour le football et les compétitions de la LFP retrouvent leurs niveaux élevés d’avant la crise sanitaire : 39% des Français s’intéressent au football (23 millions de français, 1er sport), 33% à la L1 (+1pt vs 2020, meilleur résultat depuis 2010) et 20% à la L2 (+2pts vs 2020, niveau record).

Porté notamment par le retour des spectateurs dans les stades, le pourcentage de Français « très intéressés » par le football (22%, +2pts) ou qui suivent « systématiquement » les compétitions (19%, +2pts) progresse tout comme le nombre de supporters d’un club de L1 ou L2 (28%, +4pts vs 2020, +11pts vs 2016). Ce pourcentage atteint même 40% chez les moins de 30 ans (+5pts vs 2020). D’ailleurs, les Fans de football n’ont jamais été aussi nombreux en France (15%, +3pts, 9 millions de français).

Quant à l’image du football, elle reste stable (41% de bonne image, = vs 2020, -3pts vs 2019) alors qu’elle était en progression constante entre 2015 et 2019. Les incidents du début de saison liés aux supporters expliquent en partie cette rupture de tendance. Le comportement des spectateurs a d’ailleurs été cité 63% du temps comme un élément à travailler pour améliorer l’image du football en France.

L’attractivité du football se renforce chez les jeunes. L’observation des évolutions montre que la progression des indicateurs chez les jeunes est plus ancienne (elle date de 2016) et continue aujourd’hui.

Penchons nous maintenant sur la seconde partie du baromètre fondée sur les réponses de 5000 français intéressés par le football.

De nombreux indicateurs dépassent le niveau d’avant crise. Les amateurs de football déclarent s’y intéresser davantage qu’avant la crise (21%, +6pts). Les fans, les moins de 35 ans et les abonnés à une chaîne sportive payante s’intéressent, eux aussi, plus au football qu’avant la crise.

L’attractivité de la Ligue 1 Uber Eats est au plus haut depuis le début du baromètre. 75% des intéressés football en font leur compétition favorite devant la Ligue des Champions (64%). De plus, 70% (+9pts) estiment que la Ligue 1 Uber Eats offre un spectacle de qualité, 74% (+10pts) qu’elle attire des joueurs étrangers de haut niveau et 59% (+10pts) qu’elle est d’une qualité équivalente à celle des autres principaux championnats étrangers. L’arrivée de Lionel Messi, le parcours des clubs français en Coupe d’Europe, et le nombre de buts record en Ligue 1 expliquent notamment ces évolutions spectaculaires.

Concernant la Ligue 2 BKT, elle atteint des niveaux records sur l’ensemble des indicateurs : image (82%, +3pts), compétition préférée (23%, +2pts) et suivi (41%, =). Elle attire davantage que la Liga (compétition préférée 16% et suivi 36%) et est presque au niveau de La Premier League qui poursuit sa dynamique positive (compétition préférée 26%, +1pt et suivi 41%, +2pts). Le championnat anglais a progressé de 10 points sur ces deux indicateurs en seulement 4 saisons.

Partager

Dernières actualités

Sur les réseaux

Aucun flux n’a été trouvé avec l’ID 4. Allez sur la page Tous les flux et sélectionnez un ID dans un flux existant.

Agenda

CODIR FU

CODIR FU

ASSEMBLEE GENERALE FU

CONVENTION DES CLUBS PROFESSIONNELS DE FOOTBALL