Par Laurent NICOLLIN

Depuis le début de la saison, il suffit au supporter de football de regarder l’horaire du match et le nom de l’adversaire avant de réserver son après-midi ou sa soirée pour venir encourager son équipe au stade. Parfois même, il s’entasse avec ses copains dans une voiture ou dans un bus pour la soutenir en déplacement et passer une partie de son week-end sur les routes.

Ce supporter a raison : dans une période où le championnat est si attractif avec des matches de haute tenue et une profusion de buts, il ne saurait se priver d’un spectacle qui nous tient tous en haleine.

Heureux supporter qui peut vivre sa passion mais…qui n’oublie rien.

Il n’est pas si éloigné le temps où l’épidémie de Covid-19 s’invitait un peu partout dans le pays, avec une carte de France qui virait au rouge et plaçait les clubs dans l’obligation de faire respecter une jauge réduite dans les stades, voire de procéder à un huis clos total qui privait les fans d’accès aux tribunes.

L’économie de notre football en a terriblement souffert.

Je veux rappeler, ici, que lors de la saison 2018-2019, la dernière en date non touchée par la crise, les recettes billetterie représentaient 201 M€ soit 10,6 % des produits d’exploitation en Ligue 1, et 21 M€ de revenus en Ligue 2. Les deux saisons suivantes, le manque à gagner a considérablement affecté les budgets, couvert en partie par les aides de l’Etat.

Avec une épidémie qui s’étend sous la forme d’une cinquième vague avec l’émergence du variant Omicron, et qui risque de changer la donne dans les stades comme c’est le cas actuellement en Bundesliga, il est de notre devoir d’insister sur plusieurs points essentiels : la vaccination du public avec le pass sanitaire à la clé, le respect des gestes barrières et du port du masque. Il en va d’abord de la santé de tous, et de celle de notre football qui, privé à nouveau de ses spectateurs, connaîtrait une situation encore plus critique.

Dans le monde d’avant l’épidémie, les choses étaient simples.

Elles ne le sont malheureusement plus aujourd’hui.

Le maintien du public dans les stades répond à un profond besoin et…à certaines conditions que chacun doit bien avoir en tête.

Partager

Dernières actualités

Sur les réseaux

Aucun flux n’a été trouvé avec l’ID 4. Allez sur la page Tous les flux et sélectionnez un ID dans un flux existant.

Agenda

CODIR FU

CODIR FU

ASSEMBLEE GENERALE FU

CONVENTION DES CLUBS PROFESSIONNELS DE FOOTBALL