Les conséquences économiques du Covid en Europe

Par Arthur Donnadieu

Les comptes de résultat des clubs européens sur la saison 2020/2021 ont été considérablement impactés par le Covid-19 : 9 clubs parmi les 14 dont les données sont disponibles enregistrent une baisse de leur chiffre d’affaires par rapport à la saison 2019/20 déjà affectée par le Covid-19. La diminution de leurs revenus oscille entre -2% et -38%. Quelques exemples ? Autour de -31% pour le Benfica Lisbonne, -26% pour le FC Barcelone (chiffres de l’ensemble du club du FC Barcelone, tous sports confondus) et le Borussia Dortmund, -16% pour la Juventus Turin, -9% pour le Real Madrid ou encore -2% pour l’Inter Milan.

Cette chute s’explique, on a déjà eu l’occasion de le relever, par l’absence de recettes billetterie causée par les matchs disputés quasi exclusivement à huis clos et par les fortes baisses des produits de transferts de joueurs dans un marché en berne. En revanche, les droits TV des clubs italiens (Juventus, AS Rome, Lazio Rome et FC Bologne) sont en augmentation. Sky Italia n’ayant toujours pas réglé la dernière échéance (131 M€) de son contrat de diffusion pour la saison 2019-20, elle a provoqué indirectement une hausse artificielle des droits en 2020/21. Les droits TV du Borussia Dortmund, du FC Barcelone, de Manchester United ou encore de l’Ajax Amsterdam ont eux aussi augmenté.

Contre-exemples : des clubs comme la Lazio Rome, l’AS Rome et Manchester United ont vu leurs revenus croître entre 2019/20 et 2020/21, boostés par de meilleurs résultats européens d’une saison à l’autre (respectivement huitième de finale de Ligue des Champions, demi-finale et finale de Ligue Europa).

Concernant les 14 clubs européens ayant publié leur résultat net 2020/21, seul le Real Madrid a enregistré un résultat net positif (+0,9 M€). L’Ajax Amsterdam et le Benfica Lisbonne sont tombés dans le rouge en 2020/21 alors qu’ils présentaient un résultat net positif en 2019/20 (respectivement -8,1 M€ vs 20,7 M€ en 19/20 et -17,4 M€ vs 41,7 M€ en 19/20). Les résultats du FC Barcelone sont particulièrement frappants avec un résultat net qui a diminué de 384 M€ en une saison avec des revenus commerciaux, de droits TV et de billetterie en chute libre, et des charges d’exploitation, en parallèle, en forte augmentation (+181 M€). Rappelons que le club n’a terminé qu’à la troisième place de LaLiga et a été éliminé en huitième de finale de Ligue des Champions 2021.

 

Parmi les plus en difficulté, on retrouve de nombreux clubs italiens. Déjà dans le rouge en 2019/20 avec des coûts d’exploitation qui n’ont cessé de croître et qui sont toujours largement supérieurs aux chiffres d’affaires, certains ont néanmoins réduit ce déséquilibre en 2020/21. La Juventus et l’Inter Milan, en revanche, l’ont aggravé avec pour le premier, par exemple, une baisse des produits de transferts joueurs de 75% et une masse salariale en hausse de 15%.

En conclusion, la majorité des clubs européens continuent à souffrir, pour la deuxième saison consécutive, des conséquences du Covid. La tendance des futurs contrats de droits TV est plutôt à la baisse, de nombreux prêts contractés en 2019/20 devront aussi être remboursés sur plusieurs saisons. Une éclaircie dans ce ciel chargé, toutefois : le retour du public dans les stades et la reprise de l’activité marquent de réels signes d’espoir…à condition que le virus ne vienne frapper à nouveau !

 

Partager

Dernières actualités

Sur les réseaux

Aucun flux n’a été trouvé avec l’ID 4. Allez sur la page Tous les flux et sélectionnez un ID dans un flux existant.

Agenda

CODIR FU

CODIR FU

ASSEMBLEE GENERALE FU

CONVENTION DES CLUBS PROFESSIONNELS DE FOOTBALL