Par Denis CHAUMIER

Le tableau d’honneur de la saison 2020-2021 a pu être définitivement établi après le barrage Ligue 1-Ligue 2 qui a vu le FC Nantes sauver sa place parmi l’élite, dimanche 30 mai, face au Toulouse FC.
Ce tableau, quel est-il ?

Champion de France : Lille OSC
Qualifiés pour la Ligue des champions : Lille OSC, PSG, AS Monaco, le club de la Principauté devant accéder à la phase de groupe à l’issue d’un barrage.
Ligue Europa : Olympique Lyonnais, Olympique de Marseille
Ligue Europa Conférence : Stade Rennais
Descente en Ligue 2 : Nîmes Olympique, Dijon FCO
Montée en Ligue 1 : ESTAC Troyes, Clermont Foot 63, celui-ci accédant à l’élite pour la première fois de son histoire.
Descente en National : FC Chambly Oise, LB Châteauroux
Meilleur buteur Ligue 1 : Kylian Mbappé (PSG, 27 buts)
Meilleur passeur Ligue 1 : Memphis Depay (OL, 12 passes décisives)
Meilleur buteur Ligue 2 : Mohamed Bayo (Clermont Foot 63, 22 buts)
Meilleur passeur Ligue 2 : Mathias Autret (AJ Auxerre, 13 passes décisives)

A ces chiffres qui concernent les Championnats de France de Ligue 1 et de Ligue 2, ajoutons deux autres lignes :
Vainqueur de la Coupe de France : PSG (Monaco battu en finale 2-0)
Vainqueur du Trophée des champions : PSG (OM battu 2-1)

Au-delà de cette « photographie » de la saison 2020-2021, la 83e édition du championnat de France de Ligue 1 aura été malheureusement marquée par deux événements « extra-sportifs » qui ont considérablement perturbé son déroulement : la pandémie de Covid-19 qui a conduit à la généralisation du huis-clos dans les stades à partir de la fin octobre 2020, le nombre de spectateurs étant limité à 5 000 spectateurs par stade du début de la compétition jusqu’à cette date ; la défection du diffuseur, Mediapro qui, en décembre 2020, a redonné les droits TV à la LFP, incapable de payer deux traites du contrat passé en mai 2018.

Galtier, un remarquable chef d’orchestre

En dépit de ces deux faits majeurs dont on peut mesurer les conséquences au plan économique, la compétition en elle-même a tenu toutes ses promesses notamment en termes de suspense puisque le titre de champion de France 2021 n’a pu être décerné qu’au terme de la 38e et dernière journée après un combat intense entre Lille et PSG, combat auquel se sont longtemps mêlés deux autres équipes, Monaco et Lyon.

Le LOSC qui participait à la compétition pour la 61e fois de son histoire et la 21e fois de suite depuis la saison 2000-2001, a fini par s’imposer pour remporter son quatrième titre de champion de France après ceux de 1946, 1954 et 2011. Un titre « arraché » pour un seul petit point au classement, qui ne rend toutefois pas suffisamment compte de l’excellence de son parcours avec 83 points, 24 victoires, 11 nuls, 3 défaites, 64 buts pour, 23 buts contre, une différence de + 41. Avec la meilleure défense, le plus petit nombre de défaites, et une impressionnante force collective exprimée notamment à l’extérieur (une seule défaite), le LOSC Lille est un très beau champion, mené de main de maître par un chef d’orchestre hors pair, son entraîneur Christophe Galtier, et animé, entre autres, par Mike Maignan, roi des «clean-sheet» (21 au total) et ange gardien de l’équipe, Burak Yılmaz (16 buts) et Jonathan Bamba (9 passes décisives).

Bravo à Lille donc, mais aussi à tous ses concurrents qui, dans des conditions extrêmement difficiles, ont réussi à tenir en haleine tous les fans de football et à maintenir ce lien, même « distanciel », indispensable pour entretenir une passion commune.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières actualités

Sur les réseaux

Agenda

CODIR Foot Unis

Commission Paritaire de la Charte

Groupe de travail Dialogue Social

Groupe de travail Agents

Rdv de Laurent Nicollin avec la Ministre des Sports

Comité de Pilotage Entraineurs de la FFF

CA LFP

Commission Juridique LFP

Comité Directeur Foot Unis