Le dernier rapport mensuel de l’Observatoire du football du Centre International d’Etude du Sport porte sur la présence de footballeurs expatriés dans 145 ligues de 96 associations nationales à travers le monde, les joueurs expatriés étant ceux ayant grandi en dehors de l’association nationale du club d’emploi et étant partis à l’étranger pour des raisons sportives. Sans grande surprise, le Brésil occupe la tête du classement des pays exportateurs, avec un total de 1 287 joueurs brésiliens qui évoluaient au 1er mai 2021 dans les ligues couvertes dans ce rapport. Derrière l’intouchable Brésil, ce sont la France (946 expatriés) et l’Argentine (780) qui sortent du lot, l’Angleterre (494), l’Allemagne (442), la Serbie (440), l’Espagne (432), le Nigeria (394), la Colombie (379) et la Croatie (375), complétant le Top 10. Au total, plus d’un cinquième des joueurs expatriés sont originaires du Brésil, de France ou d’Argentine (21,4%). Mais ces chiffres ne disent pas tout.

Ainsi, par rapport à 2020, la plus forte augmentation du nombre d’expatriés a été enregistrée par la France : +124 joueurs ont quitté le pays, pendant que le nombre de Brésiliens (-14) et d’Argentins (-13) expatriés a légèrement diminué. Selon le CIES, l’étroitesse des possibilités d’emploi en France relativement au grand nombre de joueurs formés dans les centres de formation hexagonaux, ainsi que la reconnaissance mondiale de la qualité des footballeurs français, encore renforcée suite à la victoire des Bleus à la Coupe du monde 2018, expliquent cette forte hausse qui devrait se poursuivre lors des années à venir. À l’opposé, la cote des latino-américains semble plutôt à la baisse. En tout état de cause, la France se profile bel et bien comme un sérieux concurrent du Brésil dans le marché de l’exportation de footballeurs. Une mobilité internationale qui, malgré la pandémie, ne cesse de se développer : l’effectif total des joueurs expatriés dans les ligues s’est accru de 639 unités durant la dernière année, passant de 13 025 à 13 664, les expatriés représentant par exemple le quart des joueurs actifs au niveau des pays membres de l’UEFA.

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dernières actualités

Sur les réseaux

Agenda

Commission Juridico-Sociale (FU)

Codir

Commission Finance (FU)