Par Arthur DONNADIEU

Le sponsoring maillot a évolué depuis plusieurs saisons au sein des clubs de Ligue 1 Uber Eats. Si le nombre de sponsors maillot est globalement en croissance ces dernières saisons (114 en 2018/19 contre 131 en 2019/20, +15%), ce n’est pas le cas cette saison avec 123 sponsors maillot recensés (-6% vs 19/20).

A noter la disparité du nombre de sponsors maillots entre les clubs. Les Girondins de Bordeaux (2 sponsors maillot), le Nîmes Olympique et le Paris Saint-Germain (3 sponsors maillot) sont les clubs qui en possèdent le moins cette saison. À l’inverse, l’AS Saint-Etienne, le RC Strasbourg et le Stade de Reims sont en tête avec 9 sponsors distincts. La moyenne est de 6,2 sponsors maillot par club et la médiane, 7.

En classant les enseignes de l’ensemble des sponsors maillot par secteur, il apparaît que ceux de l’agroalimentaire (12%, identique en 19/20), des institutionnels (municipalités, régions) (11%, -2% vs 19/20), de l’immobilier (9%, +1% vs 19/20) et des plateformes de jeux d’argent (7%, +2% vs 19/20) sont les plus représentés. Les secteurs de la Banque/Assurance/Mutuelle du RH/Interim, de la grande distribution et de l’automobile restent également visibles.

Pour ce qui concerne les équipementiers maillots, après deux saisons où Puma fut l’équipementier phare des clubs de Ligue 1 (avec 5 clubs chaque saison), Adidas (Girondins de Bordeaux, RC Strasbourg, Olympique Lyonnais et Brest) et Kappa (AS Monaco, FC Lorient, Angers SCO et FC Metz) se partagent la tête cette saison (4 clubs chacun), suivi par Puma et Macron (3 clubs). Nike complète le podium avec deux clubs partenaires, la marque américaine connaissant son plus faible total depuis de nombreuses saisons. Umbro (1 club), le Coq Sportif (1), Lotto (1) et New Balance (1) sont les quatre autres équipementiers présents cette saison. Les 20 clubs comptent donc 9 équipementiers différents contre 10 la saison précédente.

Ainsi, le sponsoring occupe-t-il une place importante dans les recettes des clubs. D’ailleurs, les revenus en sponsoring et publicité sont en croissance constante. Ils ont atteint près de 415 M€ lors de la saison 2018/2019 (+ 108 M€ (+35%) par rapport à la saison 2014/2015), et représentaient près de 22% du chiffre d’affaires (hors transferts) des clubs en 2018/2019 (Rapport de la DNCG 2018/2019).

 

 

Partager

Dernières actualités

Sur les réseaux

Aucun flux n’a été trouvé avec l’ID 4. Allez sur la page Tous les flux et sélectionnez un ID dans un flux existant.

Agenda

CODIR FU

CODIR FU

ASSEMBLEE GENERALE FU

CONVENTION DES CLUBS PROFESSIONNELS DE FOOTBALL