« – Au moment où l’Allemagne annonce une augmentation de 80 % de ses droits TV pour la période 2017-2020, Première Ligue, dont vous êtes le président, organise la première Convention du football professionnel français : est-ce une coïncidence ?
– Oui, puisque nous avions prévu, il y a déjà trois mois, la participation de Christian Seifert, le patron de la Bundesliga, à notre Convention. Il aura l’occasion de nous dévoiler comment il a réussi à faire monter les droits TV allemands à hauteur de 1,4 Md€ par saison, soit près du double des droits domestiques français. Les Espagnols étant à 1,6 Md€ par saison et les Italiens, pour leur part, à 1,2 Md€, nous, Français, nous sommes donc devenus les derniers de la classe, loin derrière les intouchables Anglais dont les droits TV culminent à 3,7 Md€. Notre Convention tombe à point nommé. J’en appelle à une révolution de notre football, s’il ne veut pas se « bulgariser », c’est à dire perdre toute forme de compétitivité par rapport à ses voisins.
– Pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour réunir tous les acteurs du football français dans une manifestation de travail et de concertation que vous souhaitez rendre annuelle, alors que dans tous les grands pays, ce type de Convention existe depuis longtemps ?
– C’était une vraie anomalie que les clubs de Ligue 1 ont pris l’initiative de réparer. Pas seulement pour imiter les autres pays mais bien parce que, dans toutes les professions ou secteurs d’activité, les acteurs ont besoin de se réunir et de réfléchir, avant d’agir. Il existe une Convention des pharmaciens, le Salon de l’informatique ou le séminaire annuel des avocats, et le football professionnel français ne trouverait pas le moyen de rassembler toutes ses forces vives au moins une fois par an ?
– Quel est l’objectif de cette Convention, qui est donc une grande première en France ?
– Il y a deux objectifs. D’abord apporter une information complète, détaillée, vivante aux dirigeants français sur deux grands championnats : la Premier League et la Bundesliga. Mardi après-midi, David Dein, le véritable « architecte » de la Premier League, nous dressera un panorama complet du football anglais. A ses côtés, Gérard Houllier dont il est inutile de rappeler le passage à Liverpool, interviendra lui aussi, de même que Mathieu Moreuil, un Français qui s’occupe du lobbying de la Premier League auprès des institutions européennes. L’autre rendez-vous fort aura lieu le lendemain avec la prise de parole de Christian Seifert, le patron exécutif de la Bundesliga, qui nous livrera les clés de la réussite d’un football qui sait jouer collectif et impliquer les entrepreneurs dans son développement. L’autre objectif de la Convention consistera à imaginer toutes les solutions permettant de moderniser et de réformer notre football, grâce au travail collectif de réflexion que nous avons commencé à entreprendre. La France a devant elle un chantier de quatre ans pour assurer son redressement et tenter de réduire l’écart avec ses voisins.
– Quels sont les handicaps du football français ?
– La France est dernière au classement des droits TV par rapport à ses voisins qui génèrent des revenus au moins deux fois supérieurs. Mais, phénomène aggravant, la France est la première au classement des charges à payer à l’État. Je ne prends qu’un exemple : des clubs comme le LOSC Lille ou l’AS Saint-Étienne paient plus de charges patronales que tous les clubs de Bundesliga réunis ! L’Olympique Lyonnais ou l’Olympique de Marseille, nos deux « Olympiques », s’acquittent d’autant de charges patronales que l’ensemble des clubs espagnols et allemands ! A cette situation défavorable, il faut aussi ajouter toutes les contraintes dont nos voisins n’ont pas à souffrir, comme la loi Evin ou les lois sur les agents. Comment faire face à tant d’obstacles ? Il faut être plus intelligent et travailler plus et mieux. Mais pour réussir, il faut une unité totale de toutes les composantes de notre football : dirigeants, staffs, joueurs, supporters, partenaires, médias, institutions et FFF. Tous ceux qui aiment notre football doivent constituer une armée unie mobile et efficace pour produire le changement. Nous avons besoin du soutien de tous ceux qui rêvent de voir le football français retrouver les sommets de l’Europe. 
»

Partager

Dernières actualités

Sur les réseaux

Aucun flux n’a été trouvé avec l’ID 4. Allez sur la page Tous les flux et sélectionnez un ID dans un flux existant.

Agenda

CODIR FU

CODIR FU

ASSEMBLEE GENERALE FU

CONVENTION DES CLUBS PROFESSIONNELS DE FOOTBALL